terton, allibert, charly, dexter... petit tour d'horizon des chats de l'arche...

TERTON 

 

Premier chat à avoir rejoint l'arche, Terton nous est arrivé au printemps 2016. Trouvé puis rapidement abandonné par ses propriétaires pour cause de vacances, Terton nous a été déposé par des voisins consciencieux. Après l'avoir hébergé quelques jours en tant que famille d'accueil,  nous avons vite compris qu'il ne repartirait pas et que son arrivée serait le début d'une nouvelle histoire.


CHARLY

 

Arrivé avec son copain Dexter suite à une saisie, un croisement de regard nous a permis de comprendre qui lui et son frère de coeur étaient inséparables et nous avons rapidement décidé de les garder afin de ne pas avoir à les séparer et amplifier leur traumatisme. D'abord timide et discret, Charly a su nous faire fondre et a trouvé son nom grâce à ses cachettes insolites - Où est Charly? Dans le panier d'oignons. - Il nous a, à son tour, rapidement adoptés.

Sa bouille particulièrement craquante lui a permis de devenir un des emblèmes de l'association en devenant une des icônes de la marque IN WOLF WE TRUST qui lui a attribué un t-shirt "adopt, don't shop" dont les bénéfices nous sont reversés.

 


DEXTER

 

Ce rescapé a eu beaucoup de chance de tomber sur nous. A son arrivée, notre vétérinaire l'a déclaré atteint de la PIF et nous a annoncé que ses jours étaient comptés: Dexter était condamné.
Refusant de nous y résoudre, nous avons fait notre possible pour soigner ses symptômes grâce à l'homéopathie. Son état s'étant stabilisé après quelques semaines, nous avons pu faire une deuxième analyse qui nous a annoncé l'incroyable: la PIF avait disparu et Dexter était sauvé.


ALLIBERT

 

Cette petite boule de poils de 300gr a été trouvée dans une poubelle. A seulement 3 semaines, les propriétaires peu scrupuleux de sa mère ont cru bon de les séparer et de le jeter comme une vulgaire ordure. Heureusement pour ce petit battant, ses cris lui ont permis d'être repéré par des passants qui nous l'ont déposé. Nous avons estimé son âge à une vingtaine de jours et devions donc poursuivre son sevrage. Les 2 mois qui suivirent créèrent une relation très fusionnelle entre Allibert et ses nouveaux papas ainsi qu'avec ses frères d'adoption.


N'hésitez pas à nous laisser un message ici :)

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Josiane Libeer (mardi, 16 janvier 2018 13:40)

    Quand je vois comment vous vous battez, sans renoncer, pour sauver les animaux je n'ai aucun regret de ma petite participation mensuel pour vous aider. Bonne et heureuse Année à vous tous ainsi qu'à tous vos petits pensionnaires ��